Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 22:46

Portal-2-PS3-cover.jpg

 

Contexte :

 

Portal2… Voilà une suite qui semblait franchement inattendue lors de son annonce il y’a un peu plus d’un an ! Là où tous les fans de Valve attendaient un Episode 3 pour Half Life²  (d’ailleurs on l’attend toujours), quelle ne fut pas notre surprise/déception en voyant arriver la suite d’un des jeux les plus originaux !

Et pourtant 1 an après, Portal 2 arrive à la conquête des consoles de salon. Alors qu’en penser ?

  

 Impressions :

 J’avais adoré le premier opus qui bien que très court (3h environ) m’avait offert une bouffée d’air frais dans un univers de jeux à la première personne toujours plus bourrins ! Et oui à l’époque Faith et Mirror’s Edge n’était pas encore sortie les seuls représentant des jeux à la première personne se résumaient (ou presque) à du frag à outrance ! Et puis ce petit ovni de Portal qui vint se poser discrètement…

Basé sur un principe très simple (ouverture de 2 portails permettant une circulation déjouant les lois de la physique) Portal 2 vient se placer plusieurs années après le premier épisode où l’on se réveillera d’un sommeil profond encore une fois dans la peau de Chell (l’héroïne).

Le réveil est difficile jusqu’à l’arrivée de Wheatley, sorte de caméra sphérique sur rail, qui va nous guider à travers les premières salles. La méchante Glados (intelligence artificielle régissant le centre) étant morte et le centre tombant en ruine, il faut s’échapper rapidement ! Mais voilà la sortie passe par l’ancienne « sale du trône » et du coup par le « cadavre » de Glados… Wheatley nous indiquera à ce moment là que la seule solution est de remettre le courant dans la salle pour libérer l’ascenseur vers la surface…

Et la suite vous la découvrirez dans le jeu ! ;)

 

Dans Portal 2 la mécanique principale du jeu est la résolution d’énigme, le tout dans une ambiance humoristique toujours plaisante ! Les références sont nombreuses, et la traduction française fabuleuse pour une fois ! On prend donc un très grand plaisir à parcourir les 9 Chapitres (et donc environ 50 énigmes) du jeu. Franchement j’ai parfois éclaté de rire en voyant certaines situations complètement débiles ! Mais vous les révéler ici serait gâcher la surprise.

 

Mais la plus grande nouveauté est sans conteste possible le mode online ! En coop avec écran splitté ou par l’internet vous pourrez parcourir plusieurs chapitres avec un pote (ou une pote d’ailleurs). Et ces chapitres bien entendu sont pensés coop et donc complètement différents du mode solo !

 

Pour les possesseurs PS3 est même possible de se raccorder à Steam et de jouer avec des joueurs PC. Là aussi il faut saluer Steam pour sa facilité à trouver un partenaire online sans se balader dans des menus et attendre des plombes : Ici tout va vite et tout est efficace et intuitif !

 

 

Notation :

 

1 - Graphismes

 

Plus joli que Portal, Portal 2 s’offre une plastique sobre mais efficace. Le manque de couleur est parfois assez pénible vu que l’on se balade dans un univers un peu austère mais c’est le jeu qui veut ça ! Les effets de lumières et d’eau sont très réussis.

 

Note : 4 / 5

 

 

2 - Technique

 

Toujours fluide, pas de tearing et avec des temps de chargement assez « sobres » pour le genre. Techniquement le vieux moteur d’Half Life 2 répond présent et il assure toujours. Difficile de reprocher quelque chose ! On peut même sauvegarder à l’ancienne quand on veut où on veut… Bien ! La physique des objets est également un bel exemple de réussite !

 

 Note : 5 / 5

 

 

3 - Gameplay et maniabilité

 

D’une prise en main aisée et immédiate, le gameplay de Portal 2 ne souffre d’aucuns défauts… Ayant fait le premier sur PC je craignait un peu d’être perdu mais en fait ça va tout seul !

 

 

Note : 5 / 5

 

 

 

 

4 - Scénario, durée de vie et rejouabilité

 

Scénario sommaire mais redoutable de par son humour, chose rare que l’on ne voit presque plus ! Dur de ne pas spoiler pour raconter des exemples donc je ne peux que vous recommander d’y jouer !

La campagne solo doit se boucler en environ 7 ou 8h… Mais le multi offre beaucoup de possibilité et en demandera tout autant ! Donc 16h de jeux sans compter les trophées ! Portal 2 est un jeu complet !

 

Note :  5 / 5

 

 

5 - Bande son

 

La bande son est fantastique. Que ce soit dans la musique ou dans les doublages et bien entendu dans les effets sonores très important et parfaitement maitrisés ! Il suffit de jouer quelques minutes avec les Gels (bleu et orange) pour en être convaincu !

 

Note : 5 / 5

 

6 - Plaisir de jeu 

 

Dire qu’on prend son pied dans Portal 2 serait un doux euphémisme ! Cette petite merveille vient à point dans un univers toujours très sombre et trop sérieux : sorti en même temps que LA Noire (aucun rapport je sais), l’ambiance tranche carrément ! :D

Et puis jouer en coop et se creuser les méninges… Quel bonheur ! ;)

Il faut aussi noter difficulté vraiment bien dosée. Certaines énigmes demandent de la réflexion mais jamais non plus trop histoire de ne pas décourager ! En gros on sort toujours vainqueur d’une énigme en se disant : « Bordel en fait c’était tout con » ! ;)

 

Note : 5 / 5

 

CONCLUSION

 

Proposé à petit prix assez rapidement, Portal 2 est le jeu qu’il vous faut pour vous amuser avec un grand A ! Ses graphismes simples et épurés et son humour omniprésent (et léger pour une fois pas comme celui de Duke…) vous feront passer un merveilleux moment ! L’un des jeux de l’année en ce qui me concerne !

 

 

Note générale  :  9,66 / 10

 

Partager cet article

Repost 0
Published by EL Puma - dans Tests
commenter cet article

commentaires